Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

Deux postures de yoga pour libérer les émotions stockées dans le bassin !

Que cela soit dans votre vie quotidienne ou dans le cadre de votre pratique sportive, vous ne pouvez pas faire de mouvements ou réaliser une posture sans solliciter vos hanches et notamment les fléchisseurs des hanches.

Selon la philosophie du yoga, le bassin est le siège des émotions. Il stocke nos émotions refoulées (peur, colère…).  Pour libérer les émotions, il faut travailler sur l’ ouverture des hanches (les raideurs et fixités dans cette zone du corps bloquent les émotions). Une plus grande ouverture des hanches va augmenter la mobilité articulaire, donc favoriser une plus grande amplitude des mouvements. C’est cette ouverture qui va permettre la libération des émotions, des nœuds et des traumatismes qui se sont logés  dans le bassin. 

A ce stade, le yoga peut jouer un rôle important dans le processus de libération. De nombreuses postures font en effet travailler les zones et muscles (notamment le muscle psoas) où sont stockés les émotions : la grenouille, l’arbre, le papillon, le pigeon, le  bébé heureux, la déesse, le triangle, la cigogne, la guirlande…

Dans le présent article  nous allons faire un focus sur deux de ces postures qui sont des postures simples mais très efficaces pour le travail d’ouverture du bassin et de libération des charges émotionnelles.

Pour rappel, le blog Sylvie Yoga Equitation insiste régulièrement sur le rôle et l’importance du bassin et des hanches dans la pratique équestre. Ces deux structures doivent être fortes et souples.

Un article portant sur la gestion des émotions a également eu l’occasion d’expliquer que les chevaux sont des êtres doués d’émotions et que vos propres émotions influent directement sur leur comportement.

La posture du pigeon (Kapotasana)

Sylvie Yoga Equitation : L’importance de la condition physique et mentale  (cliquez sur "Afficher les images pour voir la photo")

Les bienfaits

La posture du pigeon présente de nombreux effets bénéfiques pour le corps et le mental :  elle détend le bas du dos et ouvre les hanches. Elle renforce le muscle psoas tout en le détendant et en l’assouplissant. Ce muscle ‘’émotionnel’’ de la hanche, situé dans le bassin stocke nos émotions négatives, d’où l’importance de l’entrainer pour faciliter le travail de libération. Cette posture libère les tensions physiques et mentales en faisant remonter les émotions refoulées à la surface pour les évacuer. Ce travail de libération se traduit par une plus grande détente, une réduction de l’état de stress ou d’anxiété et le calme mental.

Comment faire la posture du pigeon ?

1. Placez-vous à quatre pattes sur le tapis (les mains à plat au sol légèrement à l’avant des épaules, les genoux dans l’alignement des hanches)

2. Avancez votre genou droit et faites-le glisser vers votre poignet droit. Amenez votre pied droit à l’avant de votre genou gauche (l’extérieur du genou et du pied droit posé sur le sol)

3. Allongez votre jambe gauche (la reculer légèrement pour une meilleure stabilité) tout en abaissant l’avant de votre cuisse gauche vers le sol

4. Ensuite, redressez et allongez votre colonne vertébrale en poussant vos mains contre le sol

5. Pour aller plus loin, vous pouvez descendre tout doucement votre buste et votre front vers le sol tout en tendant les bras

6. Prenez plusieurs respirations profondes en gardant cette position et en restant à l’écoute de vos sensations et ressentis émotionnels

7.  Revenir à la position initiale  et changer de jambes

Point de vigilance :

Cette posture n’est pas recommandée aux personnes présentant des blessures aux genoux ou aux hanches.

Les hanches doivent rester alignées.

La position de la guirlande (Malasana)

Libérer les émotions

Les bienfaits

Les effets bénéfiques de la posture de la guirlande sont également nombreux : Tout comme la posture du pigeon, la posture de la guirlande favorise l’ouverture, la souplesse et la flexibilité des hanches. Elle va calmer l’esprit et le système nerveux. Cette posture améliore la circulation énergétique dans le bassin. C’est une posture d’ancrage par excellence.

Comment réaliser la posture de la guirlande ?

1. Mettez-vous debout. Écartez les pieds (légèrement plus large que le bassin). Vous pouvez déposer des blocs de yoga, des livres ou encore rouler votre tapis sous vos talons. Inspirez

2. En expirant, pliez vos genoux et venez vous mettre en position accroupie (genoux écartés un peu plus que la largeur de votre buste)

3. Joignez vos paumes et poussez vos coudes contre l’intérieur de vos genoux

5. En gardant la position, prenez plusieurs respirations profondes tout en observant les sensations physiques et les ressentis émotionnels

6. Relâchez et relevez-vous

Points de vigilance :

Cette posture est déconseillée aux personnes souffrant de sciatique ou de douleurs au dos, aux hanches, genoux ou chevilles.

Veillez à ne pas arrondir le dos. 

En intégrant ces postures dans votre routine quotidienne vous réaliserez un travail important pour libérer les émotions.

A votre tapis!

Pour un travail complet sur les zones du corps sollicitées pendant la montée à cheval,

Découvrez notre  programme pour devenir un cavalier efficace, souple et zen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !