Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

Proprioception : le sixième sens indispensable aux cavaliers

Proprioception pour les cavaliers

 

Si on vous demande combien de sens nous avons, nombreux sont ceux sont qui répondront 5 ! Tout le monde pense spontanément à l’odorat, l’ouïe, la vision, le toucher et le goût.  Combien ont pensé à cet autre sens ?  Nous avons pourtant bien un autre sens, méconnu mais réel, et aussi indispensable que les cinq autres.  Il s’agit du sens proprioceptif aussi appelée proprioception qui a d’ailleurs déjà été abordé dans certains articles du blog ici et là.

C’est ce sixième sens qui va vous permettre de localiser la position de vos mollets (pour les aides) sans avoir à vous pencher pour les regarder. Imaginez ce que serait votre pratique équestre si vous deviez systématiquement suivre des yeux toutes les parties de votre corps que vous sollicitez lorsque vous êtes à cheval ! 

Mais alors qu’est-ce que la proprioception ? En quoi ce sens peut-il vous être utile à vous cavaliers ? Et comment le travailler pour l’améliorer ?

Découvrez les réponses dans la suite de l’article.

 

Qu’est-ce que la proprioception ?

 

La proprioception est également appelée sensibilité profonde.  Elle peut se définir comme notre capacité à percevoir ou à localiser, de façon consciente ou inconsciente, les différentes parties de notre corps dans l’espace, que l’on soit en mouvement, en position statique ou que l’on ait les yeux ouverts ou fermés.  La proprioception indique la position de votre corps par rapport à l’environnement qui l’entoure.

Ce sens est méconnu car il est interne. Il capte en effet les messages venant de l’intérieur du corps et travaille en coordination avec les cinq autres sens qui captent leurs messages de l’extérieur du corps. La proprioception est utilisée de façon automatique sans que vous ne vous en rendiez compte. Vous ne prenez conscience de son existence que lorsque vous l’avez perdue ou lorsqu’elle fonctionne mal.

Souvent comparé à un GPS du corps humain, le système proprioceptif vous guide dans vos mouvements en vous montrant comment vous mouvoir. Il est constitué de petits récepteurs situés dans vos articulations, muscles et tendons qui envoient au cerveau des messages qui indiquent où sont placés votre corps ainsi que vos différents segments corporels pendant vos mouvements, déplacements ou postures.

C’est votre sens proprioceptif qui vous permet de marcher sans regarder vos pieds, de vous tenir droit, de percevoir la position de votre bras et de le tendre pour atteindre la tasse de café ou la position de votre main pour écrire lisiblement, de réagir très rapidement pour retrouver l’équilibre lorsque vous manquez de trébucher, … 

La proprioception participe ainsi au contrôle et à la coordination de vos mouvements ainsi qu’à la régulation de votre équilibre.


En quoi le sens proprioceptif est-il utile aux cavaliers ?

 

L’équitation est une pratique sportive liée à l’équilibre et à la stabilité. Le cavalier doit donc être attentif à la fois aux messages extérieurs qu’il perçoit (des cinq sens) mais aussi intérieurs (proprioception) pour tenir en selle. 

Voici quelques avantages pour les cavaliers d’avoir un bon sens proprioceptif :   

  • Améliore votre équilibre à cheval quelle que soit votre posture.  Les activités sportives comme l’équitation nécessitent un très bon sens proprioceptif dans la mesure où vous devez maintenir votre équilibre et votre stabilité sur un animal en mouvement
  • Permet la réactivité et les bons réflexes du corps en augmentant la rapidité des signaux circulant entre votre corps et votre cerveau. Un manque de réflexe peut être lourd de conséquence pour les cavaliers que vous êtes. En effet, lorsque vous êtes à cheval et que vous commencez à perdre l’équilibre, si votre système proprioceptif fonctionne correctement, votre corps réagira instantanément afin de vous éviter une chute en vous agrippant par exemple à tout ce que vous trouverez.  Et si vous chutez malgré tout, c’est encore votre sensibilité proprioceptive qui va faire réagir votre corps de façon par exemple à amortir votre chute avec vos mains.  En cela la proprioception prévient les chutes et les blessures. 
  • Augmente vos performances sportives en améliorant la coordination des mouvements ainsi que votre capacité de réaction et d’adaptation.
  • Participe à la rééducation après une blessure en accélérant la réparation et la guérison des structures endommagées.

 

Comment travailler et améliorer votre proprioception par le yoga ?

 

Le yoga est un excellent outil pour développer sa proprioception. Pendant les postures il est demandé de porter votre attention sur les parties du corps travaillées. En yoga vous travaillez ainsi sur la concentration, l’attention, la conscience corporelle et l’ancrage. 

Il est conseillé de privilégier les postures d’équilibre telles que les postures de guerrier, de l’arbre, de croissant de lune…  Vous aurez certainement du mal à garder l’équilibre au début si vous n’avez pas l’habitude mais avec de la persévérance vous ferez un important travail sur votre proprioception.

 

FOCUS sur la posture de l’arbre :

  • Debout, pieds parallèles (largeur du bassin)
  • Placez le pied d’une des jambes sur le mollet ou la cuisse de la jambe posée (genoux tournés vers l’extérieur en faisant une petite rotation de la hanche sans bouger le corps)
  • Placez vos mains jointes devant votre poitrine ou si vous le pouvez levez les vers le ciel (doigts pointés vers le haut).
  • Fermez les yeux et faites plusieurs respirations

 

 


Le travail sur la proprioception n’est pas à négliger. Il sera d’une grande aide pour les personnes qui craignent les chutes en équitation.

Pour un travail complet sur les zones du corps sollicitées pendant votre séance d’équitation,

Découvrez notre  programme pour devenir un cavalier efficace, souple et zen.

JE DECOUVRE LE PROGRAMME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !