Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

Confiance en soi du cavalier : comment l’améliorer par le yoga ?

En tant que cavalier amateur ou professionnel, vous pouvez à tout moment de votre vie, être confronté à un problème de manque de confiance en vous. Cela peut se produire lors de votre initiation à l’équitation, après une longue absence, une chute, en cas de changement de cheval ou encore en l’absence de bons résultats en compétition. Il est alors indispensable de retrouver cette confiance en vous pour créer un cercle vertueux et développer une communication harmonieuse avec votre cheval. Différentes méthodes, comme le yoga, peuvent vous apporter des solutions. Découvrez, dans cet article, comment se manifeste le manque de confiance en soi et comment le yoga peut vous aider à améliorer grandement votre confiance en vous.

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi se définit comme la capacité de croire en soi, en sa valeur, ses qualités et ses compétences. Elle permet d’effectuer les actes du quotidien malgré les doutes et les peurs. Si elle est suffisante, la confiance en soi peut nous amener à toujours dépasser nos limites pour évoluer, faire face aux difficultés et avancer dans la vie. Si elle est trop fragile, elle peut, au contraire, nous amener à la déception, l’échec ou l’évitement. C’est que la confiance en soi touche à un besoin vital : le besoin de sécurité. Croire en soi permet d’être rassuré sur sa capacité à maîtriser ses actions et donc son environnement. 

Sylvie Yoga Equitation : Confiance en soi (cliquez sur "Afficher les images pour voir la photo")

Quelle est la différence entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

La confiance en soi se construit au fur et à mesure de nos actions : elle est donc en perpétuelle mouvance, tout au long de notre vie. Elle est très liée à l’estime de soi qui correspond à l’amour que l’on se porte et qui prend racine dans l’enfance, sur la base de bonnes ou de mauvaises expériences. Leur interdépendance est telle qu’elles évoluent, généralement, dans le même sens. Une bonne estime de soi encouragera la réalisation d’actions qui augmenteront la confiance en soi, une fois réalisées. 

À contrario, une faible estime de soi aura tendance à créer un évitement des actions à réaliser ou amènera leur réalisation en étant dans la certitude qu’elles vont échouer, ce qui, bien sûr adviendra ! La bonne nouvelle est que rien n’est figé dans le marbre : une enfance faite de brimades des parents et de moqueries des camarades ne vous condamnera pas à vous cacher toute votre vie ! Votre confiance en vous peut venir restaurer votre estime de vous-même par le vécu d’expériences positives. 

Quelles sont les conséquences d’un manque de confiance en soi pour le cavalier ?

Le manque de confiance en soi du cavalier va se manifester par des difficultés à prendre des décisions et à s’affirmer. La peur de monter à cheval peut s’avérer paralysante et vous faire renoncer à une discipline qui, pourtant, correspondait à vos aspirations, par évitement. De la même façon, vous pouvez décider de ne pas participer à des compétitions pour éviter l’échec. La crainte de ne pas savoir guider votre cheval, l’inquiétude de ne pas franchir l’obstacle, la peur de rater la compétition, sont autant d’émotions parfois débordantes qui peuvent vous faire perdre la concentration et la détermination nécessaires et mettre en place un cercle vicieux. 

Vous craignez tellement de rater que vous provoquez involontairement votre échec qui nourrit votre certitude que vous ne savez pas faire ! Sans le vouloir, vous ralentissez ainsi votre progression et vos performances s’en ressentent. Le souci est que, non seulement, vous vous sabotez mais, en plus, votre cheval ressentira immédiatement vos crispations, vos doutes et votre stress. En réaction, il va manifester son désarroi en s’agitant nerveusement, en arrêtant de suivre les consignes qu’il trouve incompréhensibles ou peu sécurisantes. Vous voilà avec un cheval qui vous renvoie que vous ne savez pas faire ! Votre cheval attend de vous que vous endossiez le rôle de leader afin de le guider. 

Comment prendre confiance en soi à cheval ?

À cheval, comme dans la vie de tous les jours, il est essentiel de gagner en confiance en soi pour accéder à la sérénité. Cela ne signifie pas de se considérer comme parfait mais bien plutôt de s’accepter comme l’on est : avec un potentiel et des fragilités. Comment améliorer la confiance en soi du cavalier ? Si elle s’accroît en faisant, il est donc conseillé de se fixer des buts et des objectifs intermédiaires de façon à les atteindre. Si vous vous montrez trop exigeant sur les buts à atteindre vous vous mettez, tout de suite, en situation d’échec. 

Prenez conscience de votre potentiel

Le manque de confiance en soi du cavalier vous amène à considérer que vous êtes nul, que vous ne savez rien faire ! C’est faux ! Vous avez suivi des apprentissages en équitation, vous en gardez forcément des atouts ! La meilleure façon d’en prendre conscience est de les lister. Tracez sur une feuille blanche un tableau à trois colonnes, à la manière des enseignants (acquis/en cours d’acquisition/non acquis).

Dans ce tableau, vous allez intégrer les apprentissages récents et évaluer le plus objectivement possible leur niveau d’acquisition. Inscrivez des choses précises du genre : « je suis capable de maintenir mon équilibre sur un obstacle de 80 cm » plutôt que « j’ai validé le galop 4 ». Vous allez vous rendre compte que vous avez déjà, à votre actif, un « sacré paquet » d’apprentissages acquis. 

Identifiez vos faiblesses

Personne n’est parfait ! Vos fragilités font partie de vous, alors, pourquoi les cacher ? Bien au contraire, sachez les identifier, sans les diaboliser pour les faire évoluer. On remplacera donc le « je suis nul à l’obstacle « par « j’ai besoin de travailler mon équilibre à l’approche de l’obstacle ». En listant là-encore vos actions à améliorer, vous allez avoir en tête tout un tas d’exercices à mettre en place pour atteindre votre but. Changer votre état d’esprit pour passer d’un discours intérieur critique et sans pitié à des affirmations positives peut aussi beaucoup vous aider. Faites preuve de bienveillance envers vous-même et vous vous délesterez de cette pression immense que vous vous mettez sur les épaules ! 

Pourquoi le yoga peut-il aider à améliorer votre confiance en vous ?

Le yoga est une discipline tout à fait recommandée pour accroître et maintenir la confiance en soi du cavalier. Pourquoi ? Simplement parce que le yoga, par ses exercices de respiration (pranayamas) et ses postures (asanas), vous donne l’opportunité de chasser de votre tête toutes les ruminations et émotions négatives qui y sont associées. À cheval comme dans la vie de tous les jours, le yoga vous offre plus de présence et de force intérieure, d’assurance et de détermination mais aussi plus de courage et de volonté pour affronter les difficultés. Grâce à ces gains, vous augmentez votre estime de vous-même et faites preuve d’acceptation et de bienveillance. 

Une efficacité prouvée

Il a été démontré scientifiquement que le yoga entrainait de multiples bienfaits pour la santé. Sara Lazar et son équipe du Massachussetts General Hospital ont, effectivement, évalué une amélioration des fonctions cognitives (attention et mémoire) à la suite de la pratique régulière du yoga tandis que les chercheurs de l’Université de Boston voient dans l’enchaînement des postures du yoga la possibilité de réduire drastiquement le stress, l’anxiété et la dépression. Or, le stress est très présent en cas de manque de confiance en soi du cavalier. En supprimant les pensées et les émotions négatives, le yoga vous apporte l’apaisement. 

Des postures ciblées

Certaines postures de yoga sont particulièrement recommandées pour augmenter la confiance en soi du cavalier. Citons :

  • L’Arbre (Vrikshasana) et la Montagne (Tadasana) : elles favorisent l’ancrage, l’équilibre et la stabilité.
  • La chaise (Utkatasana) : elle dope votre puissance intérieure et votre concentration. 
  • L’aigle (Garudasana) : cette posture apporte la confiance en soi et permet de se recentrer. 
  • Le Guerrier I (Virabhadrasana I) : elle favorise la concentration, la force intérieure et la persévérance. 

Parallèlement à ces postures ou asanas, certains exercices de respiration s’avèrent très efficaces pour optimiser la confiance en soi du cavalier. Vous pouvez, ainsi, pratiquer le nettoyage du crâne (Kapalabhâti) qui se caractérise par une succession de respirations sèches instaurant un état spontané de méditation. La respiration victorieuse (Ujjayi) est une technique également à tester : elle chasse immédiatement les tensions et amène une sérénité du corps et de l’esprit. Bien évidemment, les bienfaits du yoga ne sont pas magiques ! 

cavalier

Ils apparaissent uniquement si vous respectez une pratique régulière de l’ordre de 3 séances de 10 minutes par semaine, au minimum. Une fois installée, votre pratique de yoga vous offrira d’énormes bénéfices tant au niveau de la confiance en soi du cavalier que dans votre vie de tous les jours. La pratique du yoga est ouverte à tous et ne nécessite pas de prérequis particulier. C’est une discipline qui doit toujours être effectuée sans forcer et en respectant une progression graduelle. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professeur de yoga certifié, en présentiel ou à distance afin de réaliser les bons gestes que vous pourrez, ensuite, reproduire en toute autonomie à la maison. 

Pour conclure, il est tout à fait possible de reprendre efficacement confiance en soi à cheval. Pratiquez et observez les résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !