Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

Comment améliorer sa position à cheval avec le yoga ?

Position à cheval

Adopter une bonne position à cheval est un élément fondamental dans la communication avec sa monture. Les déséquilibres et pressions parasites vont, en effet, directement influer sur le comportement de l’animal. Une position adaptée facilite également le recueil des sensations du cheval. Elle vous évitera aussi fatigue et douleurs ! Comment améliorer sa position à cheval grâce au yoga ? Les réponses dans cet article.

Quelles sont les clefs pour une bonne position à cheval ?

Le secret d’une bonne position réside dans une préparation mentale et physique avant même de monter à cheval ! 

Lire l’article: L’importance de la condition physique et mentale du cavalier en équitation 

Le cavalier est, en effet, soumis aux forces de locomotion du cheval, en plus des siennes. Toutes les parties de son corps sont mobilisées.

L’alignement du bassin et de la colonne vertébrale

L’équilibre à cheval est assuré par l’alignement des différentes parties du corps, les unes au-dessus des autres. Cependant, les mouvements du cheval, par les ondulations et rebonds qu’ils impriment au cavalier, modifient constamment cet alignement. Il est donc toujours nécessaire de le réajuster.

Lorsque le cavalier est assis, une ligne imaginaire doit traverser la tête, les épaules, le bassin et les pieds. Lorsqu’il est en suspension, cette ligne traverse uniquement ses pieds et son centre. Les épaules sont en avant et les hanches en arrière de cette ligne. Le dos du cavalier doit rester droit grâce à la bonne position du bassin et des jambes et à la tonicité des muscles profonds.

Le renforcement des muscles profonds

Les muscles profonds constituent les muscles posturaux grâce auxquels on bénéficie d’un bon maintien à cheval mais aussi dans la vie de tous les jours. S’ils ne sont pas suffisamment développés, le cavalier va contracter ses muscles superficiels pour se tenir droit, ce qui va beaucoup le fatiguer car ils sont peu endurants. De la même façon, la ceinture abdominale doit être suffisamment forte pour empêcher une cambrure trop importante, source de tensions dans les lombaires.

Une bonne respiration

Les impacts liés aux rebonds à cheval et le stress amènent souvent une respiration courte et rapide qui accentue les tensions corporelles. Respirer lentement avec le ventre et le thorax va permettre au cavalier de se grandir et d’assurer ainsi une verticalité pour une bonne position à cheval. Si le dos va naturellement s’ériger lors de l’inspiration, il est nécessaire, à l’expiration, de souffler vers ses pieds en conservant le dos érigé. L’ouverture des épaules est alors facilitée et favorise l’écartement des côtes et le passage de cette respiration profonde. Les cervicales ne font pas exception à ce grandissement et permettent de sentir son cou libéré.

De la tonicité et de la souplesse

Ce sont les deux piliers d’une bonne position à cheval. Ainsi, un manque de tonicité au niveau scapulaire va amener une fermeture des épaules et un avancement trop important des cervicales. Cette tonicité musculaire doit se retrouver autant dans les muscles dorsaux que dans les abdominaux, les quadriceps et les adducteurs. Quant à la souplesse, elle permet une meilleure synchronisation avec les mouvements du cheval et le développement d’une meilleure assiette. Être souple vous évitera aussi pas mal de douleurs pendant ou après la séance !

Lire l’article: La force et la souplesse : deux qualités physiques indispensables aux cavaliers

Comment le yoga peut-il améliorer ma position à cheval ?

Le yoga constitue la meilleure des préparations physiques et mentales pour adopter une bonne position à cheval. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est une discipline dont les bénéfices correspondent en tous points aux besoins du cavalier.

Lire l’article Pourquoi les cavaliers doivent-ils faire du yoga ?

Harmonisation du corps et de l’esprit

Les vertus d’un « esprit sain dans un corps sain » ne sont pas un mythe ! Le yoga offre une amélioration de la forme physique en même temps qu’un apaisement du mental. En étant libéré de ses tensions, le cavalier bénéficie d’une meilleure conscience de son corps. Il est aussi plus à l’écoute de ses sensations et plus en capacité de comprendre ses difficultés à cheval.

Force et tonicité

L’enchaînement de postures de yoga va solliciter en douceur, et de façon très progressive, les muscles et articulations. Cela va permettre de développer la force et la tonicité et de renforcer les muscles de tout le corps, notamment les muscles profonds. Le cavalier sera alors mieux préparé à l’effort et donc plus endurant. Il pourra rester plus de temps à cheval et ce, sans douleur. Sa récupération après l’effort sera aussi facilitée.

Alignement et renforcement de la ceinture abdominale

Une grande partie des postures de yoga ont pour objectif de travailler sur le renforcement de la ceinture abdominale et l’alignement de la colonne vertébrale. Elles favorisent une bonne position du haut du corps, à cheval.

Souplesse et équilibre

Le yoga permet de retrouver la souplesse initiale du corps en pratiquant des postures. À cheval, cette souplesse favorise une bonne descente de la jambe et une meilleure osmose avec le cheval. La souplesse contribue aussi à réduire les blessures lors de chutes. Souplesse et équilibre vont de pair. Avec une meilleure flexibilité, il est plus facile de réajuster sa posture selon les variations générées par les mouvements du cheval. Les postures de yoga permettent aussi de mieux prendre conscience de son corps dans l’espace.

Concentration et mental

Le yoga permet de se focaliser sur « l’ici et maintenant » : le corps et la respiration. C’est une discipline qui favorise l’arrêt des ruminations et des pensées parasites et l’équilibre émotionnel. La concentration est totalement tournée vers les mouvements d’inspiration et d’expiration de la cage thoracique. Une méditation apaisante est associée. À cheval, cette capacité de concentration permet au cavalier d’être complètement tourné vers les messages de son corps et de celui de l’animal.  Le yoga réduit le stress et l’anxiété et offre ainsi une méthode positive pour, notamment, se préparer aux compétitions.

Vous êtes cavalier et vous désirez améliorer vos performances à cheval mais aussi votre bien-être dans la vie quotidienne, jetez un coup d’oeil au programme qui vous permettra de devenir un cavalier efficace, souple et zen !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !