Confiance et état d’esprit positif : les clés d’une équitation réussie

Même si vous pouvez ressentir quelques douleurs musculaires lorsque vous descendez de cheval, l’équitation est, avant tout, une affaire de mental ! Comme pour toute activité sportive, pratiquée en amateur ou en pro, présenter une confiance et un état d’esprit positif permet de booster vos performances. Trop souvent, l’hésitation, le doute et la peur impactent vos résultats alors même que vous aviez préparé vos épreuves de longues semaines voire de longs mois à l’avance. C’est qu’un entraînement ne doit pas uniquement se concentrer sur le physique. Une bonne préparation mentale passe par un état d’esprit positif qui vous pousse en avant et vous permet d’ouvrir des portes, à cheval comme dans votre vie de tous les jours. C’est lui qui commande vos actions et vos décisions. Comment bénéficier d’une confiance et d’un état d’esprit positif ? En quoi cela peut-il vous aider en équitation ? Toutes les réponses dans cet article. 

Qu’est-ce qu’un état d’esprit positif ?

Un état d’esprit positif est une attitude intérieure assurée, dynamique et enjouée face à vos capacités d’action. “Tout est possible” constitue son adage sans pour autant perdre en lucidité et ne plus avoir les pieds sur terre. Cet état psychique porteur permet d’entreprendre des actions et de prendre des décisions en donnant le meilleur de vous-même. Un état d’esprit positif résulte d’un ensemble de facteurs, notamment : l’humeur, la motivation, les émotions, les pensées, la concentration et la projection vers des objectifs. 

Bonne ou mauvaise humeur

Eh oui, notre humeur teinte énormément notre état d’esprit du moment ! Bonne ou mauvaise, elle va influer sur nos actions et nos pensées et faire que la journée sera agréable ou détestable. Une prise de recul permet de mettre à distance les causes de la mauvaise humeur afin de percevoir “le verre à moitié plein” plutôt que “le verre à moitié vide” ! À cheval, “rien ne va” : votre cheval n’en fait qu’à sa tête ! C’est tout simplement qu’il ressent vos énergies négatives et se calque sur votre mauvaise humeur.  

Degré de motivation

La motivation est au cœur de toutes nos actions et même les plus basiques comme manger ou dormir. Véritable pulsion de vie, elle nous embarque vers nos projets les plus simples comme les plus fous ! C’est la motivation qui insuffle une dynamique dans notre quotidien, raison pour laquelle elle constitue un facteur clé d’un état d’esprit positif. Inutile de vous rendre au centre équestre si vous n’êtes pas motivé : vos performances seront désastreuses !

Gestion des émotions

Ah, les émotions ! Positives, elles nous transportent, négatives, elles peuvent nous détruire. Il ne suffit pas d’être de bonne humeur pour cultiver un état d’esprit positif. Il faut aussi que les émotions aillent dans le même sens. On peut commencer la journée du pied droit et se voir envahi par le stress à la faveur d’un événement qui nous tombe dessus. 

Et là, bonne humeur ou pas, l’état d’esprit positif s’envole. Pouvoir gérer ses émotions permet de limiter leur débordement afin que la déstabilisation soit limitée en intensité et en temps, permettant à l’état d’esprit positif de refaire surface. Monter à cheval en ayant peur de chuter va ruiner tout le plaisir ressenti et perturber votre cheval. 

Déroulement des pensées

Notre système de pensées est un remarquable bijou de complexité et de performance qui constitue un excellent outil lorsqu’il est utilisé rationnellement. À contrario, il peut produire nombre de pensées parasites souvent sans fondements qui vont illustrer nos émotions négatives. La peur, l’inquiétude amènent, en effet, fréquemment des projections tout à fait irréalistes qui ne font qu’alimenter ces émotions. 

Selon une étude américaine, 91 % des inquiétudes couchées sur le papier par les participants ne se sont pas réalisées. Pour plusieurs d’entre eux, aucune des inquiétudes ne s’est produite. C’est dire le pouvoir négatif de la pensée ! À la base de ces mécanismes, des biais cognitifs décrits par les psychologues, notamment : 

  • La pensée en noir et blanc : aussi appelée “pensée en tout ou rien”, elle amène à considérer les évènements de vie comme formidables ou médiocres sans nuances intermédiaires. “Je n’ai pas la première place au concours, je suis nul”. 
  • Le catastrophisme : consiste à exagérer les évènements en imaginant le pire scénario catastrophe. “Si je saute l’obstacle, je risque de tomber et de me retrouver dans le coma”.
  • L’abstraction sélective : fréquente chez les perfectionnistes, elle consiste à se concentrer uniquement sur le négatif des situations. “J’ai réussi le parcours mais je n’avais pas le bon galop”.
  • La personnalisation : consiste à s’attribuer la responsabilité des évènements en développant de la culpabilité. “Même si ce cheval a été pris d’un coup de folie, c’est ma faute si le mien a reçu un coup de sabot, j’étais trop près de l’autre”.

S’il est impossible de stopper totalement le flot des pensées, nourrir des pensées bienveillantes contribue à un état d’esprit positif.

Capacités de concentration

Une bonne concentration favorise un centrage sur une tâche en évitant de se disperser sur des stimuli internes (pensées, émotions, sensations) ou externes (environnement). À cheval, concentrez-vous sur vos actions et la communication avec votre cheval plutôt que de vous laisser distraire, notamment, par les autres chevaux et cavaliers. Vos performances s’en ressentiront. 

Clarté des objectifs

Quand on ne sait pas où on va, les chemins mènent à nulle part” disait le politicien américain Henry Kissinger. Et il avait bien raison ! Comment voulez-vous cultiver un état d’esprit positif si vous êtes dans une forme d’errance ? Comment s’assurer une marche en avant si vous ignorez vers quoi ? Établir des objectifs clairs, dans la vie ou en équitation, permet de tracer un chemin, de le baliser et de se vivre en situation de progression. Un objectif permet une orientation, comme le phare permettait, jadis, aux bateaux de ne pas se perdre dans la brume. Définir un objectif permet de se rassurer et de se satisfaire de l’atteinte du but. 

Et si on parlait de la confiance ?

État d’esprit positif et confiance vont de pair ! Inutile de redéfinir ici la confiance : tout le monde peut la ressentir dans certaines situations et en manquer cruellement dans d’autres. Il faut, cependant, avoir en tête que la confiance s’acquiert en faisant. Pour croire en soi, il est nécessaire de répéter les situations que vos objectifs vous commandent de vivre même si elles vous semblent difficiles ou qu’elles nécessitent de vous confronter à l’échec. Celui-ci doit être vécu comme un apprentissage et non une sanction. Établir des objectifs réalistes dans votre progression à cheval permet de limiter les déceptions et de progresser graduellement. 

Quels sont les avantages d’une confiance et d’un état d’esprit positif en équitation ?

Ils sont évidents ! Libéré de votre mauvaise humeur et de vos pensées et émotions négatives, concentré dans vos actions, vous faites corps avec votre cheval. Vous êtes dans l’ici et maintenant, entièrement disponible et votre monture le ressent. Plus motivé que jamais, vous gérez mieux les frustrations et acceptez votre progression par étapes, sans précipitations. Confiance et état d’esprit positif vous permettent d’envisager beaucoup plus sereinement le présent et l’avenir.

Comment développer votre confiance et votre état d’esprit positif ?

Une décision à prendre

Tout commence par une prise de décision ! Vous pouvez, en effet, décider de guider votre mental vers un état d’esprit positif. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, la solution ne vient pas de l’extérieur : c’est vous qui détenez les clés. C’est parce que vous l’avez décidé que le changement est possible.

Le yoga cavaliers : un incontournable

état d’esprit positif

Discipline complète, le yoga et le yoga cavaliers, vous offre sur un plateau tout ce dont vous avez besoin pour cultiver un état d’esprit positif et renforcer votre confiance en vous. Basé sur la combinaison de postures (asanas), de respirations (pranayamas) et de méditation, le yoga vous libère de vos tensions tant physiques que psychiques, apaise votre esprit et réduit le stress et l’anxiété. Il renforce également votre concentration et vous offre un bien-être physique qui booste le mental. Plus souple, plus fort, plus tonique, plus équilibré et moins douloureux, votre corps se débarrasse de tout ce qui le parasite. 

Un corps en forme 

Corps et esprit sont indissociables ! En faisant du bien à votre corps, vous faites du bien à votre mental : il est donc important d’en prendre soin. Activité physique, hydratation suffisante, nourriture saine comme l’alimentation vivante constituent les trois piliers d’un corps en plein forme et donc d’un état d’esprit positif. 

Un entourage bienveillant

Difficile de conserver un état d’esprit positif si vous entendez, à longueur de journée, des gens se plaindre autour de vous. En équitation, comme au quotidien, sachez vous entourer de personnes positives et faites le tri afin de mettre à distance les personnes toxiques. Si le rire et la bonne humeur sont contagieux, le contraire est aussi vrai ! Rencontrer et fréquenter des personnes joviales, optimistes et ouvertes au monde est la meilleure façon de garder votre joie de vivre

Confiance et état d’esprit positif constituent les piliers d’une équitation épanouie. Décidez, vous aussi, le changement en mettant en place les outils nécessaires comme la pratique du yoga afin de devenir un cavalier efficace, souple et zen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Inscription à la session de questions réponses

Vous êtes cavalier ?

Inscrivez-vous à la session de questions/réponses qui aura lieu le 7 juillet 2024 à 20h (Paris) 14h (Québec) !

Vous y découvrirez les solutions pour enfin vous sentir complétement en harmonie avec votre cheval mais aussi dans votre quotidien.

En savoir plus >>