Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

Le renforcement du tronc des cavaliers par le yoga

Sylvie Yoga Equitation : L’importance de la condition physique et mentale  (cliquez sur "Afficher les images pour voir la photo")

Pendant l’équitation de nombreux muscles sont intensément sollicités.  Parmi ces muscles, on retrouve ceux du tronc. Que votre cheval soit au pas, au trot ou au galop, la réussite de votre position, de votre stabilité et de votre tenue en selle dépend en grande partie de la force et de l’endurance des muscles de votre tronc. 

Pour rappel, une faiblesse musculaire peut nuire à votre pratique puisque toute défaillance, dysfonctionnement ou déséquilibre chez vous se déclenchent également chez votre cheval. Il est donc essentiel de renforcer les muscles qui maintiennent la stabilité du tronc pendant vos mouvements.  

Un tronc solide participe à l’amélioration et à l’efficacité de votre technique équestre.  Plus il est fort, mieux vous pourrez amortir les chocs et mouvements de votre monture. Découvrez dans cet article en quoi le yoga aide au renforcement du tronc.

Qu’est-ce que le tronc ?

Constitué d’un ensemble de muscles, le tronc est la partie centrale de notre corps sans le cou, la tête, les membres supérieurs et inférieurs. Il joue un rôle essentiel dans la mobilité et dans la plupart des mouvements du quotidien ainsi que dans la pratique de tous les sports. Le tronc contient, retient et protège les organes vitaux.

Il comprend le thorax, les muscles abdominaux et dorsaux, le plancher pelvien et le diaphragme. 

Le thorax également appelé la poitrine se situe entre le cou et l’abdomen. Il est constitué d’une cage thoracique qui contient et protège plusieurs organes respiratoires comme les poumons et le cœur. 

Les muscles du dos, tels que les grands dorsaux, participent à la mobilité des bras et des épaules.  Les lombaires (carrés des lombes) interviennent dans la flexion latérale du buste et le maintien de la posture (stabilité du bassin) en protégeant votre colonne vertébrale. 

Les muscles abdominaux permettent la flexion, l’extension (se pencher vers l’avant) et la rotation du tronc.  Extrêmement sollicités lorsque vous êtes à cheval, vos abdominaux vous permettent de tenir en selle et de garder l’équilibre. 

Le plancher pelvien qui se trouve à la base du bassin maintient et protège les organes internes à l’intérieur de la cavité abdominale. Certains sports avec à-coups comme l’équitation, peuvent endommager et fragiliser le périnée notamment si on sert les genoux.  La faiblesse de ces muscles peut être à l’origine d’incontinence, de fuites urinaires ou de descente des organes.  Pour soutenir efficacement vos organes, les muscles du plancher pelvien doivent donc être travaillés de façon à les rendre forts.  

Le diaphragme qui se situe entre le thorax et l’abdomen a une fonction respiratoire. Il assure la ventilation pulmonaire en permettant à vos poumons de se remplir d’air et de se vider.  Pendant la montée à cheval votre diaphragme est énormément sollicité.

L’importance d’un tronc fort pour les cavaliers

Un tronc fort et solide présente de nombreux bienfaits et avantages tant lors de votre pratique équestre que dans le cadre de la vie quotidienne.

Les cavaliers doivent renforcer les différents muscles de leur tronc pour :

  • Prévenir les douleurs dorsales et les blessures
  • Améliorer l’équilibre global du corps
  • Redresser, corriger et améliorer la posture
  • Eviter les descentes d’organes (surtout chez les femmes)
  • Améliorer leurs performances sportives. Un tronc fort est indispensable dans la pratique équestre qui requiert de l’équilibre, de la stabilité et la mobilité sur un animal en mouvement.
  • Développer une grande maîtrise et contrôle de leur corps, de leurs  gestes et mouvements pendant la montée à cheval.
  • Réaliser des mouvements coordonnés, précis et puissants à cheval
  • Amortir les mouvements et à-coups du cheval sans se faire mal

Le renforcement du tronc des cavaliers grâce au yoga ?

Le yoga offre un large éventail d’exercices et de postures qui ciblent le renforcement et la tonification des différents muscles du tronc. Découvrez la chaine YouTube.

1. Postures pour renforcer les abdominaux 

De nombreuses postures de yoga permettent de travailler la ceinture abdominale. Ils vont ainsi renforcer et tonifier les muscles profonds de l’abdomen, les obliques qui participent à la stabilisation de la colonne vertébrale et au mécanisme de rétro-version et anté-version du bassin. Ces asanas sont également très efficaces pour travailler les muscles du dos et des lombaires.

Exemples de postures de yoga qui renforcent les muscles abdominaux : 

  • Posture du bateau 
  • Posture de la planche
  • Posture du triangle 
  • Posture de la chaise
  • Posture du chat

2.  Postures de yoga pour renforcer le plancher pelvien

Différentes asanas permettent de rendre votre plancher pelvien plus fort et plus musclé. Ils vous amènent à serrer et à contracter le périnée. Vous commencez alors à mieux ressentir ces muscles dont vous n’avez même pas conscience.

En voici quelques exemples : 

  • Posture de la chaise
  • Posture du bateau
  • Posture du guerrier III
  • Posture du chameau
  • Posture sur les épaules 

3. Postures de yoga et techniques de respiration pour tonifier le diaphragme et le thorax

Le yoga va à la fois tonifier et détendre le diaphragme qui se contracte et se relâche pendant la respiration. Vous gagnez en capacité pulmonaire. Le yoga fait également travailler le thorax en le renforçant et  en favorisant la mobilité de la cage thoracique. 

Exemples de postures et d’exercices de respiration (pranayama) pour le diaphragme et le thorax : 

  • Respiration abdominale
  • Respiration de l’Océan 
  • Respiration complète
  • Posture du chat
  • Posture de la sauterelle
renforcement du tronc

Les muscles du tronc doivent être entretenus et entraînés non seulement pour améliorer votre pratique équestre mais également pour votre confort quotidien.

Pour un travail plus complet sur les zones du corps sollicitées pendant la montée à cheval, découvrez notre  programme pour devenir un cavalier efficace, souple et zen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !