Nouveautés ! 

Cours de Yoga Cavaliers tous les mardis à partir du 4 juin de 12h15 à 13h15 chez Yoga Shala à Embrun (05)

En savoir plus !

L’importance d’une bonne mobilité et d’une bonne souplesse des hanches en équitation

Vous le savez bien ! Pour avoir une bonne position à cheval sans souffrir de raideurs et de douleurs, il est nécessaire d’être souple et d’avoir une bonne mobilité des hanches ! Ceci est d’autant plus vrai pour les articulations des hanches (coxo-fémorales) qui jouent un rôle primordial en équitation. Les hanches permettent de lier les jambes et le tronc par l’intermédiaire du bassin. Elles supportent le poids du corps et sont soumises à d’importantes contraintes.

Des hanches souples permettent de gagner en mobilité car, une fois à cheval, elles s’ouvrent et permettent au cavalier d’être immédiatement confortable. Une hanche raide est tout ce qu’il faut éviter car elle est source de contractions musculaires compensatoires. Dit autrement, si vous voulez passer un bon moment à cheval, il est recommandé de travailler sur vos hanches !

Le bassin et les hanches : la clé d’une bonne position et bonne mobilité

Le bassin et les hanches constituent la clé d’une bonne assiette à cheval ! Le bas de la colonne vertébrale s’y emboîte, ce qui explique que le bassin soutient tout le poids du haut du corps. Les jambes sont attachées au bassin par les articulations des hanches. Quant aux ischions (os constituant la partie postéro-inférieure de l’os iliaque), ils sont situés sous les hanches. En assiette profonde, le bassin doit être d’aplomb : le cavalier doit se poser sur ses ischions (son poids réparti à 50/50 sur les deux ischions) et son périnée. Ainsi, le dos reste droit et solide. 

Beaucoup de muscles interviennent pour garantir la bonne position des hanches et du bassin. Les adducteurs jouent un rôle prépondérant en stabilisant le bassin et le plancher pelvien. Ils sont accompagnés par les tenseurs du fascia lata (muscles stabilisateurs des genoux), les fléchisseurs des hanches et les muscles fessiers. La synergie de tous ces muscles permet d’adopter la bonne position à cheval et de favoriser la bascule du bassin. Celui-ci doit accompagner les mouvements du cheval afin de favoriser la communication et, notamment, les aides et la locomotion du cheval. 

L’axe chevilles–genoux–hanches : élément essentiel en équitation

La souplesse des articulations chevilles-genoux-hanches est fondamentale pour conserver l’équilibre, notamment, à l’obstacle. Le cavalier est alors en appui sur ses pieds dans les étriers. Il n’a aucun contact avec le fond de la selle : il ne fait que l’effleurer, entre les cuisses, à chaque foulée. Le buste est alors légèrement en avant de la verticale en respectant l’alignement : talons sous les fesses et épaules au-dessus du bassin. Si les articulations chevilles-genoux-hanches sont verrouillées, la stabilité n’est pas assurée et le risque de chutes, de raideurs et de douleurs augmenté. 

Deux postures de yoga pour gagner en souplesse et en mobilité à cheval

Ces deux postures, simples à réaliser, sont à pratiquer au moins trois fois/semaine pour des résultats rapides en équitation. Parfaits pour mobiliser et assouplir les hanches, ils offrent également d’autres bénéfices que vous ressentirez à cheval. 

La Guirlande-Malasana

C’est une posture qui présente beaucoup d’avantages pour les cavaliers : 

  • Assouplit les hanches,
  • Améliore la circulation énergétique dans le bassin et le plancher pelvien,
  • Relâche les tensions du bassin,
  • Permet d’apprivoiser les sensations dans les hanches,
  • Étire les adducteurs, rotateurs internes,
  • Étire et renforce les chevilles,
  • Renforce les muscles des jambes,
  • Renforce les muscles profonds du bas du dos,
  • Soulage l’inconfort pendant les menstruations,
  • Facilite l’accouchement.

La Guirlande-Malasana permet également de :

  • Calmer le système nerveux et l’esprit,
  • Réduire le stress en activant le système parasympathique,
  • Bénéficier d’un sommeil réparateur,
  • Favoriser l’enracinement et la solidité.

Mieux dans votre tête et votre corps, vous abordez beaucoup plus sereinement les séances avec votre cheval. 

Le Pont-Setu Bandhasana

Cette seconde posture présente, aussi, une multitude de bienfaits pour les cavaliers :

  • Étire les psoas, les abdominaux et le diaphragme,
  • Renforce les muscles fessiers, les ischio-jambiers, les quadriceps et les adducteurs,
  • Aide à soulager les maux de dos,
  • Contribue à prévenir l’ostéoporose.

Au niveau psychologique, le Pont-Setu Bandhasana permet, également, de :

  • Calmer le système nerveux et l’esprit,
  • Ouvrir le cœur, 
  • Bénéficier d’un sommeil récupérateur,
  • Favoriser l’enracinement et la solidité. 

Là encore, il suffit de consacrer un peu de temps à la pratique de ces exercices pour bénéficier de changements positifs et durables à cheval. 

Yoga pour cavaliers, séance pour souplesse hanches, chevilles et tensions dans les épaules et le dos

L’auto-massage du plancher pelvien : une pratique aux bénéfices multiples

On ne présente plus la technique d’auto-massage à l’aide de balles thérapeutiques qui offre des bienfaits surprenants pour tout le corps. C’est aussi une pratique vitale pour le cavalier, avant et après la monte. Appliqué au plancher pelvien, l’auto-massage est particulièrement efficace pour assouplir le bassin et faciliter, notamment, le trot assis. Il permet également d’évacuer les tensions qui ne manquent pas de s’accumuler au niveau du bassin en lien avec de fréquentes positions assises, au quotidien. L’auto-massage du plancher pelvien vous permet de chasser les raideurs et les douleurs dans le bas du dos mais aussi d’accroître votre mobilité et votre bien-être à cheval. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Partager l'article
Défi 7 jours

J’améliore le bien-être de mon cheval en prenant soin de moi !

Programme
Je deviens un cavalier souple et zen

Que diriez-vous :

  • de vous débarrasser de vos tensions et douleurs
  • d’oublier le stress et le découragement
  • de retrouver souplesse, tonicité et mobilité
  • d’avoir une meilleure connexion avec votre monture
  • de gagner en confiance en vous
  • de surmonter vos peurs (de chuter, de ne pas maitriser votre cheval…)
  • d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés
  • ainsi qu’améliorer votre condition physique et prendre votre santé en main !